Sauvons

Lesabeilles

De Quervain, que faire ?

La maladie de Quervain est une maladie très désagréable qui survient malheureusement régulièrement. Cette maladie est particulièrement fréquente chez les joueurs de volley-ball, les athlètes de raquette ou avec une surcharge courte et intensive du pouce. Pensez spontanément à un après-midi de jardinage ou de tricot pendant longtemps.

Vous voulez acheter une orthèse de pouce Quervain ? Accolades spéciales pour le pouce !
Avez-vous des douleurs du côté du pouce de votre poignet ? Trouvez-vous difficile de tenir les choses? Verser du café ou du thé est-il une tâche difficile ? Alors vous pourriez avoir la maladie de Quervain. L’équipe ProBrace, qui se compose de physiothérapeutes, de technologues du mouvement et de fabricants d’instruments orthopédiques, connaît ces plaintes et se fera un plaisir de vous parler par téléphone, chat, e-mail ou pendant l’une de nos heures de bureau pour des conseils GRATUITS sur mesure.

—–

Quervain ? Essayez une orthèse de pouce !
La saisie d’objets est rendue possible en partie par divers tendons et muscles du poignet. Dans la maladie de Quervain, ce sont précisément ces mouvements du poignet et du pouce qui sont particulièrement douloureux.

La maladie de Quervain, c’est quoi ?
Dans l’avant-bras se trouvent des muscles qui permettent de bouger le pouce et le poignet; ces muscles sont attachés au pouce par des tendons. Cette gaine tendineuse (ainsi que parfois les tendons) est irritée ou enflammée dans la maladie de Quervain, ce qui provoque les plaintes nécessaires. Ces plaintes sont situées du côté du pouce dans l’avant-bras, de sorte que le déplacement du pouce et du poignet peut être très douloureux.

Causes Quervain
La maladie de Quervain survient souvent lorsque la même action telle que presser ou soulever est répétée. Parce que le même mouvement est répété encore et encore, le tendon peut devenir irrité et surchargé. On le voit donc souvent dans des sports comme le tennis, le hockey ou le volley-ball. Mais cette maladie se rencontre également plus souvent chez les jeunes mères qui effectuent souvent les mêmes mouvements répétitifs lorsqu’elles s’occupent de leur bébé. Les tendons de l’avant-bras ou du pouce sont également irrités et/ou surchargés lors de ces actions.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.